PCDestroy. Index du Forum
PCDestroy.
Comunauté Informatique & Graphique.
 
PCDestroy. Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: [Presentation]Mandriva. ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    PCDestroy. Index du Forum -> Informatique. -> Logiciel, OS, Loisirs & Virus. -> Systéme d'exploitation. -> GNU/Linux. -> Mandriva
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lucius
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 362
Masculin XP Métamorphose Firefox
Age: 17

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 12:27 (2008)    Sujet du message: [Presentation]Mandriva. Répondre en citant

La distribution Mandriva [*Tout les liens renvoie au siteWikipédia]

La plus grosse part de l'activité professionnelle de Mandriva tourne autour de sa distribution GNU/Linux. Cela se traduit par des versions spécialisées de leur système d'exploitation, des services, du support après-vente, du service de conseil, des formations ou d'autres contrats similaires.
Mandriva Linux (anciennement Mandrakelinux) est connue pour être l'une des plus simples à installer et à utiliser. Faisant usage de nombreux assistants, elle requiert peu de connaissance technique particulière et est prête à l'emploi dès la fin de l'installation.
Comme la plupart des distributions Linux, elle offre également des alternatives compatibles avec les logiciels les plus connus du marché, par exemple : la suite bureautique Open Office (concurrent libre du « pack Microsoft Office » qui contient « Word, Excel, Powerpoint », etc.) ou The Gimp (concurrent libre de Adobe Photoshop). Vous pourrez donc ouvrir et enregistrer vos documents au format word, excel... La distribution propose ainsi 3000 logiciels environ qui vous permettront entre autres de lire vos fichiers musicaux, regarder vos vidéos, sauvegarder et visionner vos photos.
Mandriva Linux rassemble tous les paquetages et logiciels les plus populaires, à commencer par les bureaux GNOME et KDE, qui sont des environnements graphiques évolués qui permettent aux utilisateurs venant de Microsoft Windows de trouver rapidement des repères. Ces environnements graphiques proposent en outre un certain nombre de programmes qui lui sont propres et offrent avec XGL des effets graphiques 3D évolués.

Se procurer Mandriva
Il existe plusieurs façons de se procurer Mandriva : par téléchargement ou en l’achetant.

Téléchargement
On peut télécharger Mandriva gratuitement et en toute légalité avec des logiciels de poste-à-poste ; étant sous licence GNU GPL, cette distribution peut être copiée, modifiée et redistribuée à volonté.
On peut également la télécharger depuis des sites FTP, dont les adresses sont disponibles sur le site de Mandriva. Tous les grands FAI la mettent à disposition gratuitement sur des serveurs FTP publics, même s'il faut connaitre le nom. ex : ftp.proxad.net pour Free, ftp.oleane.fr pour Orange, etc.
La distribution actuelle (Mandriva Linux 2008.1) se présente sous la forme de trois images de CD ou de une image de DVD à télécharger puis à graver.
Mandriva Linux est l'une des seule distribution pouvant être installé sans bruler de CD ("burn-free"), grace à un installateur de 20Mo à installer avec Grub ou Lilo. Avec la 2008.1-32, ce fichier est en MandrivaLinux/official/2008.1/i586/install/images/
Versions

Achat


La boite de Mandriva Linux 2008 Spring Powerpack


Bien que cette distribution soit accessible gratuitement au téléchargement, il est également possible de l'acheter.
La version commerciale offrant, en plus de ce qui est contenu dans la version libre gratuitement téléchargeable :
  • Un support CD ou DVD, avec une notice papier d'installation et de familiarisation à Mandriva Linux (version PDF pour la version téléchargée).
  • Une assistance technique professionnelle sur le site de support Mandriva Expert (pour un incident) pendant 3 mois.
  • Des pilotes et logiciels propriétaires (pilotes propriétaires de cartes graphiques ATI/NVIDIA, logiciels Adobe Acrobat Reader, Real Player, Skype, Elisa Media Center, Cedega, etc.) disponibles sur les supports CD et DVD ainsi que en téléchargement. Les composants matériels propriétaires sont automatiquement installés.
  • Une participation au financement de projets libres, comme KDE, GNOME, ou le noyau Linux, etc.


Version de développement « Cooker »
Cette version gratuite a la particularité de n'exister que sous la forme d'un arbre d'installation : il n'existe pas de CD ni de version ISO, tous les paquets sont disponibles sur les serveurs. Cette version est la plus à jour de la distribution, car c'est la branche de développement, elle est donc considérée comme instable. C'est pourquoi elle est principalement réservée aux développeurs et testeurs qui veulent tester les dernières nouveautés, afin de faire remonter d'éventuels problèmes. Elle est relativement stable durant certaines périodes de l'année, mais juste avant et après la sortie de nouvelles versions de la distribution, elle évolue beaucoup et peut causer des problèmes d'instabilité. C'est pourquoi elle est déconseillée aux débutants.

Matériel supporté
La distribution Mandriva existe ou a existé pour :


Historique de la distribution

Modes de numération successifs
La distribution Mandriva est dérivée de Red Hat, dont elle reprend le format de paquetages RPM ; ce format facilite l'installation des paquetages. C'est pourquoi la première version de Mandrake ne s'appelle pas 1.0 ni même 0.x, mais 5.1 : elle était dérivée de Red Hat 5.1.
Par la suite, Mandriva adopta plusieurs modes de numération différents :
  • de la version 5.1 à la version 9.2 :
    • un numéro sous la forme x.y, y valant en général de 0 à 2 ;
    • un nom de distribution, selon la pratique consacrée par d'autres distributions (comme Red Hat ou Debian) ;
    • exemples : Mandrake 5.1 Venice, Mandrake 9.2 Fivestar ;
  • de la version 10.0 à la version 10.2 :
    • un numéro de la forme 10.y ;
    • un indicatif de stabilité : Community pour la version en cours de test, Official pour la version stable ;
    • exemples : Mandrakelinux 10.0 Community, Mandrake 10.1 Official ;
  • pour les versions suivantes :
    • un nombre correspondant à l'année : 2006, 2007, 2008...
    • exemples : Mandriva Limited Edition 2005, Mandriva 2006.

La version 10.2 de la distribution s'appelle également Mandriva Linux Limited Edition 2005, et sert ainsi de transition entre les deux derniers modes de numération.

Historique des versions

Versions principales de Mandriva
DateVersionNom
juillet 19985.1Venice
décembre 19985.2Leeloo
11 février 19995.3Festen
27 mai 19996.0Venus
17 septembre 19996.1Helios
14 janvier 20007.0Air
juin 20007.1Helium
octobre 20007.2Odyssey
19 avril 20018.0Traktopel
27 septembre 20018.1Vitamin
18 mars 20028.2Bluebird
25 septembre 20029.0Dolphin
25 mars 20039.1Bamboo
14 décembre 20039.2Fivestar
4 avril 200410.0 Community
28 avril 200410.0 Official
16 septembre 200410.1 Community
15 octobre 200410.1 Official
avril 200510.2Mandriva Linux Limited Edition 2005
14 octobre 20052006.0Mandriva 2006
3 octobre 20062007.0Mandriva 2007
18 avril 20072007.1Mandriva 2007 Spring
5 octobre 20072008.0Mandriva 2008
9 avril 20082008.1Mandriva 2008 Spring
10 octobre 20082009.0Mandriva 2009 (en développement)


Distributions alternatives Mandriv
DateNomVersionCommentaire
décembre 2003Move1.0distribution live
août 2004Globetrotter
système Linux complet sur un disque dur portable
octobre 2004Move2.0distribution live
juin 2005MNF2.0distribution firewall
décembre 2006Flash2007Mandriva 2007 sur une clé USB bootable
décembre 2007Flash2008Mandriva 2008 sur une clé USB bootable [6]

Historique plus précis, avec les paquetages compris dans chaque version de la distribution.



Historique
En 1998, la société française Mandrakesoft S.A crée la distribution Linux Mandrakelinux[7],[8]. Ce n'est qu'en 2005, après le rachat de la société brésilienne Conectiva que société et produit sont rebaptisés Mandriva et Mandriva Linux.
Le créateur de Mandrakelinux est Gaël Duval, co-fondateur et ex-employé de Mandriva. La distribution est basée sur Red Hat 5.1, et c'est pourquoi la première version porte le numéro 5.1. C'était une version de Linux pour serveurs et stations de travail conçue pour être simple à utiliser. A l'époque, RedHat refusait de permettre l'installation par défaut de KDE. La MandrakeLinux 5.1 comblait, entre autre, ce manque.
Elle existe en versions gratuites (téléchargeables) et en versions payantes (boîtes), comportant documentation et support. Les différentes versions sont sous licence libre.
Mandriva Linux est une distribution assez populaire (surtout en France), du fait, notamment :
  • de la facilité d'usage ;
  • de ses outils d'installation et de configuration, tous disponibles en ligne de commande grâce à la complétion du terme "drak" ;
  • ainsi que de sa grande cohérence (par opposition à une distribution home made) ;

Elle est, de ce fait, souvent conseillée aux débutants comme aux power users, en poste de travail ou en serveurs.
La distribution supporte complètement ou partiellement de nombreuses langues (73 langues en 2004) et fut l'une des premières à présenter une interface d'installation graphique basée sur le langage Perl et GTK entièrement internationalisée, ce qui explique son succès en Russie, notamment.

Spécificités

Choix de logiciels par défaut
Mandriva Linux fait des choix par défaut concernant chaque type de logiciel. Ainsi, cette distribution est très proche des préférences des utilisateurs.

Intégration et préconfigurations des logiciels
Les bureaux KDE et GNOME ainsi que chaque logiciel par défaut sont configurés pour fonctionner les uns avec les autres et avoir une apparence la plus homogène possible (look and feel).

Cycle de publication
À l'époque de Mandrakelinux, une nouvelle version stable était publiée tous les six à huit mois. Après la fusion avec Conectiva, Mandriva a adopté un cycle de sortie annuel qui débuta avec la Mandriva Linux 2006. Les objectifs étaient notamment:
  • donner plus de temps au développement de nouvelles fonctionnalités
  • rallonger la durée de support (une seule version par an à maintenir au lieu de deux)
  • se rapprocher du monde de l'entreprise, qui préfère des logiciels plus stables (et donc plus anciens, car testés plus longtemps)

La contrepartie à l'espacement des sorties est un retard plus prononcé sur les nouveautés logicielles.
Malheureusement, le cycle long a aussi eu pour effet de perdre en médiatisation, ce qui l'a assez pénalisée. Depuis la Mandriva Linux 2007, un retour au cycle court de 6 mois est effectif.

La gestion des paquetages


Le gestionnaire de logiciels de Mandriva.


La gestion des paquetages est assurée par le gestionnaire RPM créé par Red Hat et utilisé également par SuSE.
Mandriva Linux comporte un utilitaire de gestion des dépendances et de téléchargement de paquetages nommé urpmi. C'est un ensemble d'outils en ligne de commande à l'image de l'outil APT de Debian et Yum de YellowDog (également utilisé dans Fedora).
Les commandes sont les suivantes
  • urpmi pour installer et paramétrer (i pour install),
  • urpme pour désinstaller (e pour erase),
  • urpmq et urpmf pour faire des recherches (q pour query, f pour find).

urpm se distingue par la possibilité de faire des déploiements en parallèle.
Au delà de cette partie technique, l'utilisateur à toujours accès explicitement au Gestionnaire de logiciels, une interface graphique également dénommée rpmdrake. Gurpmi est un outil permettant d'installer en un clic un paquetage trouvé sur internet par exemple, via une interface graphique également.

Les versions Grand Public
  • Mandriva Alloworld : Alloworld, l’ordinateur des débutants, un concept complet et unique pour mettre à la portée des débutants et des seniors un outil informatique complet. Développé par Mandriva. L'offre Alloworld se présente comme un produit complet incluant matériel, logiciel et service associé :

Le logiciel Alloworld se présente comme un système complet pour l'accès Internet, le multimédia, la bureautique, les jeux, etc. Il est d'un usage particulièrement convivial et ne nécessite pas de connaissance particulière de l'outil informatique. Il a été conçu spécifiquement à l'usage des débutants et conviendra tout particulièrement à une catégorie comme celle des seniors.


  • Mandriva One: C'est un LiveCD qui permet d'utiliser Mandriva Linux sur n'importe quel ordinateur à partir d'un simple CD bootable. Une clé USB peut alors être utilisée pour stocker des données personnelles, les paramètres et données n'étant pas conservés après redémarrage. Il est également possible de l'utiliser pour installer la distribution sur le disque dur, l'aspect "Live CD" permettant dans ce cas de tester la compatibilité du matériel avant l'installation.
  • Mandriva Free : C'est tout un système complet livré avec tous les programmes qui peut être téléchargé gratuitement et librement distribuable, et gravé sur un DVD ou sur 3 CDs. Il s'agit d'une version 100% open source ne contenant aucun composant ou logiciel propriétaire. Il est parfois nécessaire de récupérer sois même des paquetages propriétaires pour faire fonctionner le wifi.
  • Mandriva Powerpack : La version en boîte (Powerpack) est payante et fournie avec des manuels imprimés, pour aider les utilisateurs à découvrir le système. Elle inclut également le droit à des services, comme de l'assistance technique. La distribution en elle-même intègre des logiciels propriétaires. Parmi eux, des pilotes de cartes graphiques (ATI, nVidia), et des plugins et logiciels divers (Acrobat Reader, Flash Player), pour un plus grand support matériel et logiciel. D'autres logiciels commerciaux tels que des programmes de lecture de DVD ou un média center sont inclus pour étendre les possibilités offertes jusqu'alors.
  • Mandriva Flash : C'est une clé USB sur laquelle on démarre le système à la façon d'un LiveCD et qui conserve les paramètres enregistrés par l'utilisateur. Elle embarque un système d'exploitation utilisable sur n'importe quel ordinateur.
  • Linutop : C'est un mini PC contenant un lecteur à état solide hébergeant un système Mandriva Flash. Le Linutop se veut nomade.
  • XfceLive : Il s'agit d'une version communautaire de Mandriva Linux. C'est un LiveCD basé sur l'environnement Xfce. Elle est téléchargeable depuis ce lien.

Des produits plus orientés vers les professionnels sont également disponibles, dont une solution de calcul intensif en « grappe » (cluster), une solution d'infrastructure VPN et de sécurité pour le monde de l'entreprise, et une solution pour le monde de l'éducation.

Autres versions
Les versions dites Free ne contiennent que des logiciels libres, et sont téléchargeables gratuitement.
  • Mandriva Cooker : (littéralement : Jus de cuisson) C'est la version en développement permanent, qui sert à produire la future version finale pour l'année suivante. Cette version Cooker n'intéresse (et ne doit intéresser) que les développeurs car d'une part elle est en modification permanente et d'autre part les logiciels qui la constituent sont par définition en cours de développement eux aussi, tout comme leurs packages d'installation et leurs dépendances, donc des logiciels instables pour un utilisateur final (comportements incertains, risques de pertes de données, etc.).
  • Mandriva Linux: La version qui sert de base à toutes les autres.
  • Mandriva Linux Mini : C'est une Mandriva Linux minimaliste en un CD, les paquets supplémentaires étant téléchargeables et installables depuis Internet.
  • Draklive : C'est un utilitaire en ligne de commande qui permet de construire une distribution live d'après un fichier de configuration, créer l'image principale et optionnellement de l'installer sur un périphérique. Il est le successeur de la Mandriva Move.


Anciennes versions
  • Mandriva Move : C'est un produit qui n'est plus supporté, dont la technologie est périmée. Il a été remplacé par la Mandriva Flash et par Draklive. Ce fut un LiveCD minimaliste et permettant par ailleurs la création d'une version personnelle minimale de Mandriva pouvant être démarrée depuis une clé USB standard[9]. On peut ainsi porter sur soi son système d'exploitation personnel dans une clé USB et utiliser n'importe quel ordinateur prêté ou emprunté (sans aucune écriture sur le disque dur de l'ordinateur)
  • La version « Limited Edition 2005 » n'a pas eu de support commercial : ce fut une version de transition avant le cycle de versions annuelles.
  • La version « 2006 » avait été rendue publique le 14 novembre 2005. Elle était la première version depuis la fusion MandrakeSoft et Conectiva.
  • La version « 2007 », disponible depuis le 3 octobre 2006, apporte entre autres un bureau OpenGL 3D. Dans sa version gratuite elle se décline en deux solutions :
  1. Mandriva One : Un Live CD permettant par ailleurs une installation extrêmement simple et rapide sur le disque dur si on adopte Mandriva et qu'on ne désire plus se contenter du Live CD.
  2. Mandriva Linux Free : version en 3 CD ou un DVD, plus fournie en logiciels et en pilotes... tous issus du monde libre[10].
  • La version « 2008 », disponible au téléchargement depuis le 8 octobre 2007. Elle apporte un bureau 3D.

Toutes ces versions peuvent cohabiter avec un autre système d'exploitation, quel qu'il soit, sur le même disque dur grâce à Lilo à l'origine, à Grub depuis la version 2007 spring installé systématiquement avec Mandriva comme avec la plupart des distributions Linux.

Versions professionnelles
Les versions « Entreprise » sont, bien que Open Source, payantes et bénéficient d'un support spécial par Mandriva. La plupart permettent une inter-opérabilité entre les plates-formes Linux, Windows et Mac.
  • Corporate Desktop : Distribution pour station de travail ou machine de bureau adapté aux environnements de production.
  • Corporate Server 4 : Distribution pour serveurs.
  • Mandriva Directory Server : C'est un annuaire LDAP permettant aux entreprises de gérer leurs employés, leurs accès permis, leurs clients.
  • Pulse 2.0 : Un puissant système de gestion de parc informatique.
  • Linbox Rescue Server : Un outil puissant permettant de garantir la sécurité des données d'un parc et d'en faire des sauvegardes.
  • CLIC : Distribution pour cluster de calcul.
  • Multi Network Firewall : Distribution pour infrastructure réseau sécurisé.

______________________________________

Couleur Modérateur / Couleur Joueur
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Mer 9 Juil - 12:27 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    PCDestroy. Index du Forum -> Informatique. -> Logiciel, OS, Loisirs & Virus. -> Systéme d'exploitation. -> GNU/Linux. -> Mandriva Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[electro] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com